Aéroports

aeroport

Crédit photo : Simon Cohen.

Tendances contrastées

La croissance du trafic aérien français n’a jamais été aussi forte depuis dix ans, avec 164 millions de passagers (+6,1%)[1]. Une embellie qui reste cependant moins marquée que sur l’ensemble du territoire européen (+8,5%)[2]. Sur le Finistère, Brest Bretagne poursuit sa progression, au-dessus du million de passagers, pendant que Quimper Bretagne enregistre une nouvelle baisse de son activité.

Sur le Grand Ouest, Nantes-Atlantique franchit le cap des 5 millions de voyageurs (+ 15 %).
En Bretagne, hormis Lannion où la chute du trafic se poursuit (- 11,7 %) et met en péril l’avenir de l’aéroport, toutes les plateformes bretonnes sont à la hausse : Rennes Bretagne (724 566 passagers, + 13,1 %), Dinard Pleurtuit (+ 10,2 %), Saint-Brieuc (+ 9,5 %), Lorient (+ 1,5 %).

[1] Source DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) – Janvier 2018

[2] Source ACI (Airport Council International) – Février 2018

EVOLUTION A LA HAUSSE SUR BREST

En enregistrant 13 890 mouvements commerciaux en 2017, pour 1 046 581 passagers (+ 3,5 %), Brest Bretagne réalise le second meilleur trafic de son histoire. Il conforte ainsi son rang de 1er aéroport breton, 15e en France métropolitaine (hors Paris). Brest Bretagne a proposé 43 destinations en vols directs en 2017.

La desserte de Paris (532 634 passagers) progresse globalement de 0,7 % (+ 3,7 % sur Roissy).
Les liaisons avec la capitale représentent toujours un peu plus de la moitié du trafic. L’aéroport doit également ses bons résultats à ses lignes régulières régionales (+ 4,8 %), notamment avec Lyon (154 429 passagers, + 6,6 %), Toulouse (+ 86,7 %), Montpellier (+ 81,4 %) et Toulon (+ 23,8 %).
Seules les liaisons avec Marseille (111 135 passagers) et Bordeaux (12 544 passagers) sont en retrait. Parmi les nouveautés, il faut mentionner la mise en place, en novembre, d’une desserte quotidienne vers Caen assurée par la compagnie Chalair.

En progressant globalement de 23,3 %, les lignes régulières internationales ont également contribué à la croissance du trafic de l’aéroport. Avec un peu plus de 17 000 passagers transportés (- 3 %), Barcelone reste la première destination régulière à l’international, suivie de Lanzarote, aux Canaries (9 577 passagers) et de Héraklion, en Grèce (8 505 passagers).

[Tabl. 1]  Evolution du trafic de l’aéroport Brest Bretagne

201520162017Evolution 17/16
Nombre de passagers1 000 1921 011 7191 046 581+ 3,5 %
   dont ligne Brest-Orly310 864296 449291 636– 1,6 %
   dont ligne Brest-Roissy234 815232 500240 998+ 3,7 %
   dont lignes régulières hors Paris380 221406 070435 096+ 7,1 %
   dont lignes non régulières *55 93651 31645 827– 10,7 %
Tonnage fret (t)3 0563 0723 008–   2,1 %
Tonnage postal (t)533545506–   7 %

* Hors lignes non commerciales, militaires et transit

Source : CCI métropolitaine Bretagne Ouest

PROGRESSION DES VOLS HYBRIDES

Avec 105 000 passagers transportés par Ryanair (Marseille), plus de 68 000 par Volotea (Ajaccio, Bastia, Montpellier et Toulouse) et 65 000 par Easyjet (Lyon), les vols à bas coût restent attractifs.

La tendance des vols hybrides (vols secs seuls ou vols et séjours), constatée depuis déjà quelques années, se confirme en 2017 : deux compagnies qui programmaient auparavant uniquement des vols charters ont proposé des vols réguliers au départ de Brest : la compagnie tunisienne Nouvelair pour Djerba et la compagnie tchèque Travel Service pour Lanzarote aux Canaries.

15 M€ vont être investis, sur 5 ans, pour améliorer l’accueil des avions et des voyageurs. Après l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Brest Bretagne travaille également à une meilleure connexion de l’aéroport avec les autres métropoles européennes et à la mise en place de liaisons rapides avec les hubs longs courriers internationaux.

 

aeroport

Crédit photo : Simon Cohen.

BREST ET QUIMPER, UNE GOUVERNANCE PARTAGEE

La concession de l’aéroport Brest Bretagne à la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine de Brest et celle de l’aéroport de Quimper Cornouaille à Vinci Airports ont pris fin le 31 décembre 2016. Le Conseil régional, propriétaire des deux plateformes, a confié la nouvelle délégation de service public à la société Aéroports de Bretagne Ouest (ABO), à compter du 1er janvier 2017.

Le capital de cette société est détenu par la chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) à 66 %, Aéroports de Lyon à 10 %, Egis Airport Operation à 5%, Transdev à 5%, la caisse régionale du Crédit agricole à 5 %, le Crédit mutuel Arkéa à 5 % et Brest’aim à 4 %.
Une filiale de ABO, la société Aéroport de Cornouaille (ADC), gère l’aéroport Quimper Bretagne. Les deux actionnaires de cette filiale sont ABO à 96 % et 4 % Quimper événements.

Brest Bretagne

1.0 M de passagers

Trafic

+ 1.2 %

Mouvements d’avions

Quimper Bretagne

80766 passagers

(- 6,6 %)

Pour en savoir plus :